• Affaire Ka Cora -Serey Dié: la chanteuse burkinabé dévoile tout

    Auteur : Kadidjatou Balde | 25 septembre 2020 | 215 vues
  • Affaire Ka Cora -Serey Dié: la chanteuse burkinabé dévoile tout

Ces derniers jours, toute la toile est restée scotchée sur l’histoire de l’international ivoirien Serey Dié Geoffroy qui aurait offert une voiture de marque BMW à la chanteuse burkinabé Ka Cora à l’occasion de son anniversaire.

Mais, vu les ragots, le footballeur ivoirien, Serey Dié dit ne pas la connaître. « J‘ai beaucoup de respect pour le peuple burkinabè et pour cela, je vais rester poli. La fille dont vous parlez, je ne l’ai jamais vue. Je ne lui ai jamais écrit et elle ne m’a jamais écrit. Je ne sais pas de quoi elle parle mais bon, elle cherche son buzz. Tout le monde cherche à se faire connaître. Allez y regarder ses vidéos, ses clips…ko, je lui ai donné voiture ? Même wotro elle n’a pas eu », a-t-il lâché dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

De son côté, la chanteuse burkinabé Ka Cora a posté des messages sur sa page Facebook qui semblaient être des menaces. « Je t’ai déjà prévenu… Ta vie, tu sais très bien que je l’ai en secret. Si j’ouvre ma bouche, le Burkina te vomit. J’ai encore les captures de toutes nos conversations au moment où tu m’appelais ‘Maman’ et rampait entre mes jambes. Ne provoque pas l’eau qui dort' », a dévoilé Ka Cora, avant de publier une vidéo dans laquelle l’on pouvait apercevoir la fameuse BMW. « Merci Homme au grand coeur pour le petit wotro … On va pousser ça tout doucement. Sois Béni », a-t-elle écrit.

Suite à cela, la star burkinabé a révélé à la toile un message qu’elle aurait reçu de Serey Dié

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’Serey Geoffroy Serey Geoffroy MISS arrête de jouer avec mon pauvre nom et mon image,j ai beaucoup de respect pour ton pays et mes frères du BURKINA FASO. Si tu ne t arrêtes pas là je vais porter plainte contre ta personne et je ne vais plus faire marche arrière. Je suis d accord que tu cherches à vendre ta musique mais pas en me salissant. Je ne te connais pas je ne t ai jamais vu ni parlé donc stp arrête. Bonne chance dans t... Voir plus’

Cependant, après la menace de Serey Dié de porter plainte contre elle, Ka Cora explique tout.

 « Cher Mr.
Je voulais attendre demain pour éclaircir les choses , mais je préfère le faire now.
Depuis l’avènement des faits je n’ai aucunement cité , ni publié quelque part que vous et moi , on jouait au foot ensemble.
Primo : j’ai été invitée sur Abidjan par un fan aussi footballeur comme vous qui a décidé de m’offrir un cadeau et j’ai profité de l’occasion pour réaliser ma Vidéo , chez mon réalisateur, j’ai été épatée par le travail que vous faite pour des artistes dans leurs productions, et je me suis inclinée vers mon staff voir l’éventuel collaboration avec une de votre écurie. L’interlocuteur m’a dit considère que c’est ok .
D’où mon premier poste qui résumait à vous dire merci d’avance
– deux jours plus tard le manager du fan footballeur en question est entrée en contact avec moi , me dire de le rejoindre à cap sud .
Je suis allez ma surprise fut grande que c’était de me rendre à la maison BMW faire le choix d’une voiture à mon goût.
S’est ensuite suivi mon poste pour lui dire merci sans dire le nom de quelqu’un.
– les Media en n’ont fait leur déduction comme nous avons constaté tous.
Alors monsieur voici mon récit d’où est ce que j’ai mentionné Mr X ou Y m’a offerte un véhicule.
– comme vous êtes dans l’émotion croyant me ridiculiser, vous êtes rentrés dans une ironie contre ma personne
Mr de nous deux qui doit porter la plainte.
Vous êtes une personne publique évitez d’entrer trop vite en émotion comme nous les femmes. J’ai énormément du respect pour votre personne d’où mon poste de ce jour qui n’impliquait à éclaircir les choses demain.
Je ne vous connais pas , si je ne cherche à être amis à un footballeur il y’a mon frère Bertrand qui est là
Bref je vais pas être long sache que les milliardaires, j’en connais beaucoup
Ne soyez pas trop dans l’émotion ».
Toutefois, tout laisse à croire que c’était un buzz.

 


Commentaire