• BB sans os : « C’est moi qui ai créé le concept Kong » (vidéo)

    Auteur : Aminata Gbane | 2 octobre 2019 | 236 vues

« Kong arrive », et pendant qu’on attend la dernière tuerie de feu DJ Arafat, BB sans os affirme que c’est lui qui a créé ce concept…

Voici une nouvelle qui risque de faire grand bruit. BB sans os, l’ex danseur et chorégraphe de DJ Arafat, a déclaré à viberadio, que c’est lui le concepteur de « Kong« . Si vous ne connaissez pas ce concept, alors vous n’êtes sûrement pas en Côte d’Ivoire. Il s’agit en fait du dernier son du Daishi qui n’a pas pu voir le jour avant qu’il nous quitte. En effet, quelques temps avant son décès, DJ Arafat annonçait fièrement que « Kong arrive« . Et même si le clip n’était pas encore sorti, les fans de la star du coupé décalé avaient déjà adopté la chorégraphie…

Et alors que la maison de production de DJ Arafat s’apprête à faire sortir « Kong », BB sans os déclare qu’il en est le concepteur. «Je suis bel et bien celui-là même qui a créé le concept “KONG”, certains membres de la YOROGANG peuvent en témoigner. C’était au moment où Arafat avait lancé Moto-Moto Tour. J’ai fait la démonstration de la danse chez lui à la maison à Angré, il avait tellement apprécié qu’il a filmé la séance» explique-t-il à viberadio.

Il poursuit en expliquant l’origine de la danse : «Je me suis inspiré d’un gorille. J’ai inventé la danse à partir du geste du gorille qui sort de la forêt. Je suis une personne de petite taille et musclée souvent comparée au gorille de la forêt. Quand j’ai fait la démonstration, Arafat a validé le concept. Il avait un beat en cours qu’il a automatiquement utilisé pour accompagner le concept. J’ai même apporté des idées pour finaliser le son qu’on a ensemble décidé d’intituler «KONG».

BB sans os a toutefois précisé qu’il ne comptait pas réclamer des droits sur la danse. « Pas du tout, ça ne m’intéresse pas. De toutes les façons Arafat a déclaré «KONG» à UNIVERSAL, sa maison de production. Ceux qui vont bénéficier des dividendes de ce single, ce sont les ayants droit : ses enfants (…) Arafat avait tellement apprécié qu’il a voulu me remettre une somme d’argent. J’ai fait savoir à Didier que je l’ai fait au nom de notre longue amitié depuis le quartier Terminus 40 à Yopougon« .


Commentaire