• Clash Ariel Sheney et Safarel Obiang: Molare s’en mêle

    Auteur : Cédric Konan | 14 mai 2020 | 221 vues
  • Ariel Sheney Safarel Obiang

Safarel Obiang et Ariel Sheney sont rentrés en clash depuis que l’ex-poulain de DJ Arafat a traité Safarel Obiang de « vaurien ». Suite à cet affront, le Safking a répliqué violemment aux propos d’Ariel Sheney.  « Tu es un maître dans le plagiat » a répliqué le concepteur du tchin-tchin. Molare, le boss du coupé-décalé n’a pas apprécié le clash, entre les deux étoiles montantes du coupé-décalé.

Safarel Obiang affirmait avoir de bonnes relations avec Ariel Sheney en novembre 2019. Soudain, l’on constate que plus de 6 mois après, les relations entre Ariel Sheney et Safarel Obiang se sont dégradées. Ainsi, l’ex-poulain de DJ Arafat reproche au Safking d’être un danseur, tandis que Safarel Obiang accuse Ariel Sheney de plagiat musical.

Les deux artistes coupé-décalé se sont donc livré une guerre de dénigrement.

 

Molaré, le boss du coupé-décalé a rompu le silence face à l’attitude de ces jeunes artistes. « Moi, je vous apprécie tous les 2 mais vos clashs ne me plaisent pas. Et vous m’avez promis tous les 2 de ne pas faire les erreurs de vos prédécesseurs. Vous devez ramener de la fraîcheur au mouvement et penser différemment. Evitez les erreurs du passé. Cherchez votre argent dans un esprit de concurrence loyale. La bonne concurrence permet à tous d’élever le niveau », a écrit le responsable de la structure Mgroup.

Cependant, le promoteur du Prix international des musiques urbaines et du Couper décaler (Primud) propose un duel dans lequel Safarel Obiang et Ariel Sheney s’affronteront sur un même podium. « Maintenant, si vous voulez, je vais vous mettre en ACTE 2. Comme ça, il n’y a plus palabres. Non seulement les gens verront un bon concert mais moi, je vais pouvoir faire rentrer de l’argent à la trésorerie et vous, vous allez prendre vos gros cachets parce que, quand on discute votre argent, vous oubliez affaire de vieux père », a ajouté Soumahoro Mauriféré alias Molaré.


Commentaire