• Coronavirus : comment le confinement fait chuter les revenus des réseaux sociaux

    Auteur : Marthe Sekongo | 26 mars 2020 | 13 vues
  • coronavirus réseaux sociaux

Depuis la prise des mesures de confinement dû au coronavirus à travers le monde, les réseaux sociaux (Facebook) bénéficie d’un nombre très accru de personnes en ligne.

Dans les pays fortement affectés par le Covid-19, « le volume de messages échangés a passé le triple en un mois », indiquent Alex Schultz et Jay Parikh, deux vice-présidents du groupe, dans un communiqué.

Cette chute des revenus concerne également l’application WhatsApp et Messenger. Ces différents réseaux utilisés pour des échanges via sms, appels audio et vidéo, servent de passe temps en cette période de confinement aussi bien en Europe, en Amérique qu’en Afrique.

Les chiffres obtenues en Italie (foyer de l’épidémie en Europe), du fait du nombre croissant d’infecté et de décès, s’avèrent innovateur. « Le temps passé dans des appels en groupe (avec 3 participants et plus) a bondi de 1.000% pendant le mois dernier » selon nos sources.

« Nous ne dérivons pas de profit des services dont les utilisateurs se servent plus que d’ordinaire, et nous voyons notre activité publicitaire s’affaiblir dans les pays qui prennent des mesures draconiennes pour diminuer la propagation du Covid-19 », expliquent M. Schultz et M. Parikh et sur un site belge.

Le Coronavirus (Covid-19) occasionne aujourd’hui le confinement de plus de 2,6 milliards de personnes dans le monde. Tandis que le réseau social reste dans tous les pays touché par la pandémie mondiale, le meilleur passe temps.

 

 


Commentaire