• Debordo Leekunfa s’en remet à David Monsoh pour gérer sa carrière

    Auteur : Axelle Termon | 21 avril 2021 | 510 vues

Le chanteur, ex-compagnon de DJ Arafat qui veut marquer l’univers de la musique ivoirienne a décidé de confier sa carrière à l’un des plus grands producteurs d’artistes du continent, David Monsoh. En effet, l’annonce de la production de la prochaine œuvre musicale de Debordo Leekunfa a été faite par le producteur lui-même.

Par ailleurs, au Cameroun où il a séjourné récemment, David Monsoh s’est ouvert à G-Laurentine Assiga, la présidente du réseau des journalistes culturels du Cameroun. Dans un entretien vidéo accordé à la consœur, David Monsoh a confié être le nouveau producteur de Debordo Leekunfa. Pour ce fait, dit-il avoir mis Debordo Leekunfa en studio pour la sortie de son nouvel album. « Je suis en train de produire l’album de Debordo Leekunfa », confie le producteur.

Pour lui, Debordo Leekunfa est un talent qu’il faut structurer pour en tirer le meilleur profit. « C’est un très bon artiste et un bon chanteur. Il faut tout simplement le structurer et prendre le meilleur de lui-même et c’est ce que je suis en train de faire. Je travaille sur ce projet », a dévoilé l’ex-producteur de DJ Arafat.

PDG de la chaine de télévision B Black, David Monsoh est à l’origine de la création du couper-décaler. Il a été le premier producteur à croire aux talents des membres de la Jet-Set parisienne dont Douk Saga, Lino Versace, Borosanguy, Molare…

C’est sous sa houlette que Douk Saga a signé sa première œuvre jetant les bases de la création du couper-décaler avec aux arrangements David Tayorault. Même s’il se dit fier d’avoir réussi cette « aventure extraordinaire », le patron d’Obouo Music dit déplorer toutefois le manque de structuration des artistes ivoiriens.

 


Commentaire