• DJ Lewis, le roi des concepts épidémiques

    Auteur : Cédric Konan | 12 mars 2020 | 498 vues
  • DJ Lewis

DJ Lewis est un artiste et disc jockey ivoirien faisant du coupé-décalé. Auteur de l’album « Stop Grippe Aviaire » sorti en 2006, l’artiste signe son retour sur la scène musicale.  Âgé de 35 ans, il est né le 27 octobre 1984 à Port-Bouët.

DJ Lewis de son nom à l’Etat civil Kouya Igba Arsène, s’est fait connaitre du grand public en participant au concours DJ Attalaku Orange en 2005. Il débute sa carrière avec son concept « Grippe Aviaire » qui l’a révélé auprès de nombreux mélomanes. Ce tube fut un grand succès qui lui a valu la récompense de meilleur artiste de l’année 2006 des African Diaspora Awards de Londres.

Octobre 2007, il s’envole pour la France et se produit pour la première fois au Bataclan. C’est aux cotés du rappeur Mokobé qu’il fait sa première scène internationale. En 2008 il explose avec deux singles « Kpango » et « Sans Guebe » qui deviendront des tubes au delà des frontières ivoiriennes. Après ses nombreux succès, il enchaîne des tournées en Inde, aux Etats-Unis et en Europe. C’est en 2010 qu’il reprend le chemin du studio avec plusieurs singles « Tremou Tremou », « Connexion », « Zoto » , « Mais Allô Quoi », « On en a marre » et « Stop Ebola ».

A travers ses chansons à forte dose d’humour agrémentées par des sonorités dansantes, DJ Lewis dédramatise les maux de société. Notamment ses tubes « Grippe Aviaire » et « Stop Ebola » qu’il a sorti lors de la propagation de ces épidémies. Il avait affirmé sur les réseaux sociaux qu’il comptait sortir une chanson sur le coronavirus.


Commentaire