• Emma Lohoues: « J’ai été humiliée…Mais je ne me suis pas découragée… »

    Auteur : Aminata Gbane | 8 juillet 2020 | 221 vues
  • Emma Lohoues

Emma Lohoues, actrice et aussi fondatrice d’institut de beauté, a mis les points sur les « i » avec ses fans, particulièrement aux jeunes filles qui abordent le chemin de la facilité.

Elle a déploré le manque de sérieux des jeunes femmes dans leur travail. En effet Emma Lohoues a tenu a expliquer qu’on commence tout petit avant d’en arriver au stade des iPhone dernière génération, accessoires de marques etc.

Emma a également répondu à tous ceux qui disent qu’elle a géré bizi (prostitution de luxe) pour avoir le niveau de vie qu’elle mène actuellement. « J’en ai vu qui disent que nous (moi et toutes celles qui sont people aujourd’hui), nous nous vendons. Vous pensez qu’on a besoin de se vendre, de gérer des bizi pour être là où nous sommes ? »

 »Alors, partons sur le principe que vous pensez que c’est ce qu’on fait. D’accord! on se vend; il n’y a pas de problème. Mais quand tu finis de te vendre là, l’argent que tu as eu là, investis pour ne plus te vendre demain. Donc toi tu va continuer de te vendre indéfiniment dans ta vie pour subvenir à tes besoins…et puis l’argent de se vendre là, on ne peut pas faire bonne chose avec. » explique t-elle.

Emma Lohoues a rappelé qu’une femme ne doit pas toujours tendre la main. Tout en répondant à ceux qui disent que venant d’une famille à l’aise, ça n’a pas été difficile pour elle.

Détrompez-vous, souligne la starlette, même si tes parents te trouvent du travail ou te présentent des gens, si tu es fainéant, tu es fainéant… »J’ai été humiliée dans des castings par des producteurs, mais je ne me suis pas découragée… »

Emma Lolo encourage les jeunes à « grouiller » pour devenir quelqu’un et ne pas s’adonner à la facilité. « Laisse celles qui vont se moquer de toi parce que tu vends poissons, bananes, etc. Commencez quelque chose, peu importe ce que c’est… Y’a pas de sot métier« 

Tags :


Commentaire