• Eunice Zunon raconte les derniers instants de DJ Arafat à la clinique

    Auteur : Cédric Konan | 19 juin 2020 | 143 vues

La web-blogueuse Eunice Zunon s’est confié sur les derniers instants de DJ Arafat, hospitalisé à la polyclinique des deux plateaux, suite à son accident dans la nuit du 11 août 2019. 

Eunice Zunon a relaté les derniers instants du roi du coupé-décalé, à la clinique où il a été hospitalisé dans la nuit 11 août 2019. ‘’Ce soir-là, j’avais décidé de me déconnecter des réseaux sociaux. C’est ma sœur qui a vu les images de l’accident. Lorsqu’elle m’a montré, nous nous sommes automatiquement rendues sur le lieu de l’accident et là, on m’a dit que l’ambulance venait de
partir à l’hôpital‘’, 
a expliqué Eunice Zunon.

« Quand je suis arrivée, j’ai trouvé certains de ses amis… Il y a CarmenSama aussi qui venait d’arriver. Nous étions assis et on attendait les nouvelles du docteur… J’étais tellement angoissée que les médecins ont pensé que j’étais la femme d’Arafat … Ils ont pensé qu’il avait deux femmes; donc ils ne savaient pas à qui s’adresser… », a-t-elle confié.

Ainsi, la Web blogueuse nous raconte l’angoisse des personnes qui venaient prendre des nouvelles de DJ Arafat, couché dans un état critique. ‘’Quand le Colonel Wattao est arrivé, c’est lui qui a pu avoir l’autorisation pour que sa compagne aille le voir. Quand elle est sortie de sa chambre, je me suis approchée d’elle pour lui demander; elle m’a dit que ça allait mieux… Rassurée, je suis rentrée à la maison vers 4 heures du matin pour me changer » a affirmé la web blogueuse.

Eunice Zunon révèle qu’elle a appris la nouvelle du décès du Yôrôbô aux environ de 10 heures du matin, le 12 août 2019. ‘’Quand je suis sortie, entre 10 heures et 11 heures, le ministre Hamed Bakayoko et le ministre de la Jeunesse sont arrivés. Et là, j’ai commencé à me sentir mal… C’est la femme du grand frère Zoumana Bakayoko qui m’a conduite dehors pour m’informer qu’Arafat était parti… Quand elle me l’a dit, j’ai crié…Dans ce cri, il y avait mon corps; il y avait mon âme‘’, a-t-elle révélé.


Commentaire