• Jean Michael Seri attaque OGC Nice en justice, 458 millions FCFA en jeu

    Auteur : Aminata Gbane | 10 septembre 2019 | 93 vues

Jean Michael Seri a porté plainte lundi, contre le club OGC Nice, pour escroquerie.

Jean Michael Seri a porté plainte lundi contre son ancien club pour « escroquerie » dans le cadre de son transfert vers Fulham en 2018, mais le club assure que la transaction était propre. A l’été 2018, le milieu de terrain ivoirien a été transféré vers le club anglais de Fulham pour 12 millions d’euros (environ 7 milliards 876 millions FCFA) et Nice « a grossièrement sous-évalué » le prix du joueur, assurent les avocats, comparant cette transaction à celle du défenseur Maxime Lemarchand, également de Nice à Fulham le même été.

En fait, la valeur de Jean Michael était plus élevée que celle de Lemarchand sur le marché alors que ce dernier a été transféré à 600 mille euros de plus que le joueur ivoirien. L’écart est énorme. « Il suffit de signaler que le salaire » de Séri au club londonien est « environ trois fois plus élevé » que celui du joueur français pour le démontrer, écrivent les avocats.

Un rapport de l’observatoire du football du Centre international d’étude du sport estime que l’international ivoirien aurait été « escroqué » d’une partie de la prime calculée sur son transfert, assurent ses conseillers. Et le préjudice est estimé à « au moins 700.000 euros«  (un peu plus de 458 millions FCFA).

Pour le moment, le club reste sur sa position en tout cas. “Le deal s’est fait de manière très simple avec Fulham. Le jour de la signature, Jean-Michaël Séri, son agent et son avocat connaissaient le montant du transfert et de la prime de transfert pour le joueur“ soutient le directeur du football de Nice, Julien Fournier. On va voir cmment ça va se terminer, il s’agit quand même de 458 millions FCFA, vous feriez quoi à la place de Jean Michael Seri ?


Commentaire