• Ménacé de boycott au Togo, Kerozen renverse la situation

    Auteur : Aminata Gbane | 28 octobre 2019 | 201 vues

Alors que son concert au Togo était menacé de boycott, Kerozen a mis le feu à Lomé.

« Trop c’est trop, on est fatigué de voir Kerozen chaque jour dans ce petit pays là. Il y a des jeunes artistes qui moussent bien au pays actuellement, vous les zappez pour aller booker un artiste étranger qui a déjà presté cette année au moins 5 fois ici à Lomé ». C’est ce qu’avançaient les togolais qui n’étaient pas du tout d’accord avec la participation de l’artiste au festival de bière de Lomé. Mais le pétrole du village est resté imperturbable, il s’est quand même rendu au Togo et ça a été un succès.

Il faut dire que l’interprète de « Tu seras élevé« a eu un gros cœur même. Alors que les togolais se plaignaient de ses venues trop répétées sur leurs terres, il leur avait répondu ainsi. « Mes frères Togolais, « lékéo » Dieu par sa grâce, Le Togo est le pays ou ma musique a été le plus mis en statut WhatsApp… 20 fois, on m’invitera, 20 fois, je viendrai au Togo si mon temps me permet. Nous sommes tous Africains…Rendez-vous à la fête de la bière ». Et l’audace de Kerozen a payé puisque le Togo l’a adopté de nouveau. Comme quoi, quand tu sais sur qui tu comptes, ça chauffe même pas…


Commentaire