• Présidence de la FIF, double parrainage: Des clubs auraient-ils fraudé ?

    Auteur : Aminata Gbane | 3 août 2020 | 202 vues
  • Présidence de la FIF, double parrainage

La course à la présidentielle de la FIF connaîtrait un autre tournant. On parle de double parrainage…

L’élection présidentielle de la FIF a vraiment des allures de film à suspense, plein de rebondissements… Et certains acteurs auraient fraudé… En effet selon le site Koaci, des clubs auraient appliqué du double parrainage (ou plus) des dossiers de candidatures.

En fait, les dépôts de candidatures nécessitent le parrainage d’un club ou d’un groupement d’intérêts. (On se rappelle comment Didier Drogba a sué pour en avoir). Et maintenant que les dossiers de candidatures ont été déposés, il ne reste plus qu’à la commission électorale de trancher sur ces dossiers dans les 5 jours qui viennent.

Seulement on apprend qu’il y auraient des cas de double parrainage des clubs et un groupement d’intérêts. Et toujours selon Koaci, il s’agirait de l’Africa, l’Asi, le Sporting de Gagnoa et l’amicale des arbitres. Ces clubs auraient-ils fraudé ?

En tout cas les textes de la FIF sont clairs, un candidat doit être parrainé par un collectif de 8 membres actifs. Et un club ou un groupement ne peut pas être membre à la fois de deux collectifs. Il reviendra donc à la commission électorale de statuer sur l’authenticité des documents déposés.

Et si un club s’est engagé officiellement avec plus d’un candidat, le parrainage devrait être annulé. Un fait qui s’était déjà produit lors de la présidentielle de la FIF en 2011.

Que s’est-il passé? Les jours à venir nous le dirons…


Commentaire