• À un an, il a été convoqué au commissariat pour « menaces avec arme »

    Auteur : Aminata Gbane | 31 octobre 2019 | 185 vues

Un enfant âgé de tout juste un an a été convoqué au commissariat par sa voisine pour l’avoir « menacée avec une arme ».

La maman du petit Pablo est sous le choc et elle a raison. Une plainte a été déposée au commissariat contre son fils âgé d’à peine un (1) an. Leur voisine l’a fait convoquer au commissariat dans le Pas-de-Calais (France) pour « menaces avec arme ». Mais comment un enfant de cet âge peut « menacer quelqu’un avec une arme »?

En fait, depuis trois ans, il y a souvent des histoires entre voisins dans l’immeuble. Il y a quelques semaines, la police appelée en renfort, a invité chaque résident à déposer une main courante. Donc il y a quelques jours, une convocation au commissariat est arrivée. Et c’est Pablo, 1 an, qui est convoqué pour « menace avec arme » à l’hôtel de police de Carvin, le lundi 28 octobre. L’arme ? Une barre de fer …

La maman du petit même dit qu’elle n’y comprend rien. Surtout que d’après elle, son bébé était déjà couché à l’heure des faits qui lui sont reprochés, c’est-à-dire 20h30. Et pour ceux qui se demandent comment la police a pu accepter d’enregistrer une telle plainte, le brigadier-chef à l’origine du courrier s’est expliqué. « J’ai adressé cette convocation car il y a eu dépôt de plainte par la voisine qui a cité ce nom. Je ne suis pas censé savoir son âge. On se fie dans un premier temps à ce que dit la plaignante. On ne peut pas ne pas prendre sa plainte, ni mettre en doute sa parole« .

En tout cas, la maman du petit Pablo a prévu de se rendre au commissariat pour dénoncer l’absurde de la situation. Et vous, qu’auriez-vous fait à la place de la maman ?

Cliquez ici pour découvrir d’autres faits de société aussi surprenants.


Commentaire