• Universal Music Africa suspend toute collaboration avec l’artiste chanteur malien Sidiki Diabaté

    Auteur : Arielle Tohe | 24 septembre 2020 | 101 vues
  • Sidiki Diabaté

Le label de musique Universal Music Africa, a annoncé la suspension toute collaboration avec l’artiste malien Sidiki Diabaté suite à des accusations de violence conjugale.

Après les organisateurs du Primud et de l’Afrimma, qui l’ont lâché, Universal Music Africa a aussi annoncé la suspension de toute collaboration avec Sidiki Diabaté. Cette information a été rendu publique par un communiqué.

« Universal Music Africa a pris connaissance de l’interpellation et du placement en garde à vue de l’artiste Sidiki Diabaté (…) pour des faits de séquestration  et de violences conjugales. Dans l’attente du jugement rendu par la justice (…) Universal Music Africa suspend avec prise d’effet immédiat toute forme de collaboration avec celui-ci. », a écrit la maison de production.

Rappelons que Sidiki Diabaté a été accusé de séquestration et violence conjugale sur son ex-compagne, Mariam Sow dit Mamacita. L’influenceuse de 23 ans, a diffusé sur les réseaux sociaux des images de son corps portant des marques d’agression physique.

Ces images ont provoqué une vague d’indignation du public et même de certaines personnalités. Parmi elles, l’artiste Chanteuse malienne Oumou Sangaré. Tout en condamnant les agissements de Sidiki Diabaté, elle a présenté ses excuses à l’ex-compagne de ce dernier. Pour elle, l’ex-compagne de Sidiki est  la seule et unique victime dans cette histoire.

« Il est important pour moi de parler en tant que femme mais surtout en tant que mère. Sidiki est un fils pour moi, quand il agit bien, je le félicite; mais je n’accepterai pas qu’il ait un mauvais comportement envers qui que ce soit. Le pouvoir et la notoriété n’excusent rien. Mais je suis obligée, en tant que mère de demander pardon pour lui tout en condamnant ce qui a été fait », a-t-elle déclaré.

Cependant, au vue des évènements, la carrière musicale de la star malienne pourrait prendre un sacré coup dur.

 


Commentaire