• Vetcho Lolas s’emporte sur le plateau de PEOPL’EMIK

    Auteur : Axelle Termon | 31 décembre 2020 | 111 vues

L’artiste ivoirien, invité de l’émission PEOPL’EMIK  a failli en venir aux mains avec l’un des Chroniqueurs. 

En effet, artiste controversé après ses nombreuses sorties sur la toile, Vetcho Lolas était l’invité d’Yves Aymard pour son émission PEOPL’EMIK.

Vetcho Lolas est connu pour ses différents postes maladroits sur les réseaux sociaux, que les internautes traitent souvent d’irresponsable. Carina style, Ariel Sheney, Nash et Suspect 95 ont été les dernières cibles de l’artiste.

Lors de cette émission, l’artiste Vetcho Lolas, a essayé d’expliquer ses sorties. Pour lui ses différents postes ne sont pas des clashs mais plutôt de l’humour au second degré pour dédramatiser certaines situations.

« On ne doit pas confondre tout, ce n’est pas tout qu’on appelle clash. Parce que dire la vérité aux gens n’est pas forcément un clash ,(…) c’est juste pour taquiner », avait déclaré l’artiste.

Mais ce qui va envenimer l’émission, ce sont les questions insistantes du chroniqueur, Hervé Souhony qui à trouver l’attitude de l’invité inopportune quant au décès de la femme de suspect 95.

Rappelons que, Vetcho Lolas avait fait un post après l’annonce du décès de la femme de Suspect 95. »Courage a toi mon fils. Tu as vue importance de femme non? Côté 2milles la, faut changer sinon Dieu va te punir. Rip à ta femme. Maudiat de transport 2milles fr », avait posté l’artiste sur sa page Facebook.

Agacé par les commentaires répétitifs du chroniqueur, l’invité rentre dans une colère noire. Nul n’était l’intervention d’Yves Aymard et d’un membre de la régie, les deux hommes seraient venus aux mains. Après s’être calmé, l’artiste ivoirien a encore présenté ses excuses. Et il dit assumer son choix, car selon lui pour avoir de la visibilité, il faut créer des buzz même si  par la suite, ils muent en des « Bad Buzz ».

Le reste de l’émission s’est déroulé dans une atmosphère assez tendu mais tout de même calme.


Commentaire